Élaborer une présentation scénique pour valoriser un atelier annuel

Formation de niveau 2

La certification qualité a été delivrée au titre de l'action suivante : ACTIONS DE FORMATION
La certification qualité a été délivrée au titre de l'action suivante :
actions de formation

Objectifs

Former les intervenants des équipes éducatives à une démarche de mise en scène adaptée au public de chacun des stagiaires.

Cela implique de :

  • donner à ces professionnels les bases techniques et pédagogiques qui leur permettront de mettre en scène un spectacle ;
  • les familiariser avec le travail autour d'un texte, avec l'improvisation comme support à la création.

La formation leur propose un lieu d’échange, de mutualisation et d’approfondissement des connaissances en s’appuyant sur l’expérience des uns et des autres,

En fin de stage, les participants auront développé quatre compétences leur permettant de mettre en place un projet de présentation scénique :

  • Diriger les répétitions en conciliant bienveillance et exigence artistique ;
  • Gérer l’espace scénique et les caractéristiques de chaque personnage, avec ses émotions ;
  • Apprendre aux participants à bien se faire entendre sur scène (diction, articulation, prosodie, respiration, souffle, résonance) ;
  • Mettre en jeu les participants et les faire « jouer ensemble » ou avec les spectateurs en cas de solo (regard, présence, centrage, gestes de dispersion).

programme

La formation est présentée en détail sur le document « Programme de la formation »  téléchargeable ci-dessous.

POINTS FORTS

ÉMOTION ET ACTION

vivez une expérience sans équivalent en réfléchissant avec des professionnels sur votre présentation de fin d’année

SUIVI ET COACHING INDIVIDUALISÉ

chacun bénéficie d'un véritable diagnostic de ses attentes et partage son expérience avec les autres

ENTRAINEMENT INTENSIF INDIVIDUEL ET COLLECTIF

centré sur la découverte de ses atouts et l'optimisation progressive de ses compétences
FORMATEUR

GÉRARD GALLEGO

Gérard Gallego est metteur en scène et formateur en théâtre.
Il anime des ateliers théâtre depuis 1993 avec les personnes les plus éloignées des institutions culturelles (personnes en situation de handicap mental et psychique, détenus de longue peine, jeunes en errance, bénéficiaires du RSA...)

SITE DE GÉRARD GALLEGO

30 ANS DE THÉÂTRE SOCIAL
Spectacles avec des détenus de longue peine, avec des personnes en situation de handicap mental et psychique, avec des jeunes en errance, avec des bénéficiaires du RSA... → PAGE RÉFÉRENCES

CRÉATION DE SPECTACLES
A ce jour une cinquantaine de spectacles sont nés. Ces projets se font en partenariat étroit avec les milieux associatifs, les collectivités territoriales, les institutions gouvernementales et l’Europe. → PAGE SPECTACLES

THÉÂTRE IMPROVISATION CLOWN
Il est professeur de théâtre, formateur en improvisation théâtrale et en clown de théâtre. Depuis 2001, il forme à la conduite d’ateliers théâtre des professionnels des secteurs social, artistique et sanitaire.

COLLOQUES
Il témoigne de ses expériences dans des colloques nationaux et internationaux à l’UNESCO, l’ONU, La Villette, le Grand Palais, La Sorbonne, l’université de Manchester... → PAGE COLLOQUE A L'ONU

PRESSE
Des articles de presse sur son travail sont parus dans Libération, L’Humanité, Le Parisien, ASH, Le Républicain, Politis, La Nouvelle République, Lien Social, Cahiers Pédagogiques, Ouest France... → PAGE PRESSE

Notre organisme de formation, conformément à la loi du 5 septembre 2018, est attentif de donner à tous les mêmes chances d’accéder ou de maintenir l’emploi. Aussi, en cas de handicap nécessitant une adaptation de la formation, merci de nous en informer, nous étudierons alors les possibilités pour vous accueillir dans les meilleures conditions. La formation est accessible aux personnes à mobilité réduite quand le lieu de formation le permet, en particulier à Vincennes (lieux marqués d’un astérisque) : voir la programmation des stages. Pour toute information, demander à Gérard Gallego, responsable formation de Théâtre Instant Présent qui est également son référent handicap.

RÉSULTATS DE LA FORMATION

Nombre de stagiaires aux stages 2022 et 2023 : 15

Parmi eux, en fin de stage :

13

se sont déclarés satisfaits du contenu général de la formation
(86%)

13

ont déclaré avoir intégré des notions techniques utiles à leurs prochaines mises en scène
(86%)

INFORMATIONS PRATIQUES

INSCRIPTION JUSQU’À 15 JOURS AVANT LE DÉBUT DE LA FORMATION

date d'actualisation : 13/02/2024

programme de la formation

 

dates

* lieu accessible aux personnes à mobilité réduite

  • du 11 au 15 novembre 2024 à Amboise*

durée / prix

35 heures / 5 jours

1950 € H.T. par participant (l’association n’est pas assujettie à la TVA)
1500 € en autofinancement
Formation éligible plan de formation, OPCO, certification qualiopi.
La certification qualité a été délivrée au titre de l'action suivante : ACTIONS DE FORMATION
SIRET : 483 881 710 0002
APE : 8552Z
N° de déclaration d’activité : 11 94 08198 94

hôtels et restaurations

témoignages

Propos de participants à la formation

élodie, éducatrice

Bussy Saint-Georges, janvier 2022
J'ai fait la formation niveau 1 avec Gérard Gallego, afin de mieux structurer, ma pensée, mes séances et d'avoir un regard plus précis sur ce que je veux travailler et les objectifs que je veux mettre en place avec mon public. Ce qui m'a permis d'être plus structurée, de savoir pourquoi je faisait ces exercices...
Mais je l'ai déjà exposée dans mon précédent commentaire. Maintenant je souhaiterais vous parler de ma seconde formation avec Gérard Gallego et Philippe Vallepin.

J'ai eu la chance de faire la formation niveau 2, en décembre 2021. Gérard et Philippe sont des personnes très différentes dans la manière de travailler, ce qui les rendent complémentaires. Avant de commencer, la formation, Gérard nous demande un projet qu'on veut faire avec nos publics respectifs, qui pour ma part n'était pas si simple. Mais Gérard, accompagne, rassure et nous met en confiance.

Dans cette formation, j'ai eu la chance également de travailler avec Philippe Vallepin qui a un autre regard différent, il nous a montré comment travailler sur un texte, comment le découper, le comprendre... son approche est très technique. Ce qui m'a permis de comprendre le rythme, l'intonation qu'on veut y mettre.

Gérard et Philippe, avec toute leur bienveillance, leur écoute, leur conseils m'ont fait un peu plus grandir dans mon travail et je voulais les remercier. Même si j'ai encore beaucoup de travail à faire de mon côté. Merci encore.

Délia, travailleur social

janvier 2020
Trois années se sont écoulées avant que je puisse, enfin, participer à cette formation niveau 2.
C’est encore avec des doutes et des questionnements que je suis arrivée à Vincennes. Des réponses m’ont été apportées, aussi bien par toi, Gérard, que je retrouvais égal à toi-même, que par Philippe que je découvrais.
Votre complémentarité, votre bienveillance apportent à cette formation un petit quelque chose qui oblige (dans le bon sens du terme) à se surpasser, à aller plus loin… Je vous en remercie donc.
La diversité des projets proposés permettent à chacun de profiter des indications, des conseils en lien avec chaque projet.
Cela aboutit à une formation enrichissante, instructive et intensive.
Je tiens aussi à remercier les autres participants pour leur bienveillance et les moments passés avec eux.

Luce, marionnettiste

octobre 2017
Je suis sortie des formations niveau 1 et 2, non pas emplie de certitudes, mais de profondes convictions. Le théâtre est un outil formidable.
Même si je le soupçonnais probablement déjà, ces rencontres ont renforcé mon envie de m’en servir au delà de mon propre métier, pour le partager. Les regards aiguisés et rigoureux, mais bienveillants de Gérard Gallego et Philippe Vallepin sont une aide précieuse pour se connaître mieux, et aborder le travail avec justesse.

Je pense que pendant le niveau 2, j’ai vraiment eu un déclic, autant sur le plateau, que dans la vie, sur le rapport au présent. Cette présence nécessaire non seulement au travail du théâtre (à la fois sur scène, et en tant que metteur en scène) mais aussi dans la vie en général. La présence qui est la base de toute relation, communication, seule ouverture à la véritable écoute.
Une semaine d’une rare intensité, qui charrie les émotions avec intelligence, de magnifiques rencontres. Je sors de là avec des envies profondes, et j’espère pouvoir m’en servir bientôt, car la suite de ces stages, c’est l’expérience.
Merci à Gérard, merci à Philippe, merci à tous.

Elisabeth, Accordéoniste/Professeur de théâtre

Manche, octobre 2016
Même pas peur la Babeth et pourtant il y aurait eu de quoi ! C’est à grands pas de géant et au pas de course que Gérard Gallego et Philippe Vallepin nous ont drivé. Casaque noir en premier suivi de la casaque blanche en deuxième; moi bien sûr… enfin 6 sur la ligne de départ avec le même objectif : repartir la tête remplie et non pas le premier de la classe. Le sprint final, le cadeau. Nous faire aimer ce qu’ils aiment, transmettre, le jeu, l’impro, la rigueur, l’écoute… Aimer les mots et qui vous font oublier les maux. Je suis en admiration, fascinée par tant d’énergie, de votre savoir, de votre séduction. Toute cette semaine à été remplie de rencontres et j’en suis repartie la larme à l’œil. Au fin fond de la Manche, sous mes pommiers, mais heureuse et pleine d’énergie. Merci je vous aime.

Depuis septembre, j’encadre deux classes de théâtre, neuf petits de 7 à 9 ans et sept de 12 à 15 ans. Depuis février projet avec des migrants, des personnes malades (de maladies psychiques) et des gens très seuls,(en tout une quinzaine ) projet ‘ la caravane des dix mots ‘ qui sera présentée sous forme de pièce le lundi 10 juillet au théâtre d’Avranches.

Bernard, assistant service social,

Rhônes-Alpes, octobre 2016
La formation niveau 2 dispensée par Gérard Gallego et Philippe Vallepin a été à nouveau intense, pleine d’enseignements et d’émotions.

On ne présente plus Gérard (qui m’a bien compris je crois et qui j’espère me fera faire le clown un jour !!!! )mais vous allez découvrir Philippe, une personne riche culturellement et humainement et donc un duo différent et complémentaire.
J’ai encore pu partager ma passion avec d’autres et faire de belles rencontres et la formation m’a aidé à mieux comprendre le théâtre, la « mise en scène » et à mieux me comprendre tout simplement.
Au delà de l’aspect humain, c’est donc une palette technique importante que l’on retire, avec des apports concrets sur les projets présentés.

N’hésitez pas, même si votre projet n’est qu’un embryon, il deviendra vite votre enfant.

Sylvain, Comédien – enseignant théâtre

Nantes, octobre 2016
Reprise de plus belle mercredi ! Riche de cette forte semaine à Vincennes. Comme pour la formation « niv 1 », je suis fasciné de l’émulation des énergies diverses.
L’hétérogène des personnes, des projets montrent tous les possibles !
Vraiment j’ai passé une semaine forte en tout point, professionnelle et humaine à la fois, Oui Belle Rencontre que ce stage !
Donc un grand merci à toi et à Philippe Vallepin bien sûr. Aussi, je rebondis sur ta proposition de fin de stage de continuer à travailler ensemble.

Alexandre NEDIC, comédien et animateur théâtre

Millau, octobre 2016
Je commencerai mon témoignage par cette citation qui correspond bien à ce que j’ai vécu durant ce stage de niveau 2 : « Le seul, le vrai, l’unique voyage, c’est de changer de regard » Marcel Proust.

Revenir chez Gérard Gallego est toujours un moment d’émotions et de plaisirs. Ce stage m’a une de fois de plus ouvert des portes sur de multiples facettes du théâtre. C’est aussi un moment de rencontres, toujours dans l’instant présent, qui m’a permis non seulement de mettre en jeu ce que j’avais déjà appris, lors des deux précédant stages, mais aussi de réaliser qu’il est possible de voir différentes situations d’un autre œil, qu’il est possible de tirer avantages des difficultés. La dualité de la formation avec Gérard Gallego et Philipe Vallepin est performante dans le sens de la complémentarité, de la richesse culturelle et technique.

Beaucoup d’émotions et l’envie de revenir. Pour conclure, ce stage est à mon sens indispensable pour un animateur et ouvre sur des horizons de la créativité et la vision que chacun d’entre nous est unique et voit à sa manière et interprète un texte. Que le public fait partie intégrante d’un spectacle et que c’est un aboutissement d’un travail de longue haleine, le plaisir de transmettre qui fait grandir, s’élever et porter des messages. Mettre en scène est une aventure à ne pas rater. Merci à vous deux et à tous les participants

Mathieu BURGER, Animateur de théâtre

Lorraine, octobre 2016
La formation dispensée par Gérard Gallego et Philippe Vallepin a été intense et riche d’enseignements, à bien des égards.
Techniquement, tout d’abord, car telle était ma demande première. Les différents cas pratiques proposés poussent à se questionner sur la manière d’aborder la mise en scène d’un spectacle, où comment utiliser notre créativité pour transmettre des émotions, des intentions. La passion transmise par les formateurs permet de cerner l’enjeu théâtral: l’art de l’oralité, qui englobe le respect de la rythmique du texte, de l’intention de l’auteur, de la syntaxe, de la diction, de l’adresse de la parole, de la réception de la parole de l’autre… J’ai reçu des vagues d’informations, qui précisent la difficulté de la justesse du jeu et de la mise en scène, le nécessaire recul à prendre sur la visualisation du travail pour laisser place à la création dans l’instant présent. J’ai pu comprendre combien il est important de porter une écoute relâchée et globale à ce qui se vit pour en retirer les éléments moteurs de la création artistique. Reste à exercer son regard pour saisir spontanément ce qui se vit et qui ne se fabrique pas.
Humainement ensuite, j’ai été fragilisé dans un premier temps. Coureur de fond, il m’a été demandé de lever la tête du guidon. Me décentrer pour voir ce qui se passe, pour vivre les choses plutôt que de les induire. C’est une claque, un bouleversement qui donne l’impression de ne plus savoir par quel endroit s’attaquer à la création. L’énergie qui me protège, qui amène les comédiens à se surpasser mais simplement en répondant à mes attentes, à ma propre visualisation, s’est transformée en une bête sauvage intérieure qu’il faudra apprendre à dompter et à frustrer pour laisser du temps, prendre du temps.
Comprendre une chose: je viens faire-faire du théâtre, je ne viens pas faire du théâtre. Ma passion doit être partagée, non pas démontrée. Comme les comédiens, je dois vivre les choses, et ne pas les fabriquer. Accepter l’échec, pour mieux construire. Accepter le silence, pour mieux parler. Accepter le recul, pour mieux sauter. Choisir des mots qui ne me dépassent pas, écouter ce que je dis et ne pas le dire si je n’en suis pas convaincu. Ne pas chercher à plaire, chercher à être authentique.
Le contenu du stage m’a fait découvrir diverses approches de la mise en scène. Ma question, en fin de session, n’était pas anodine: « quelle est la définition de la mise en scène? ». Une semaine ne suffit pas à y répondre. Y a t-il autant d’approches que de metteur en scène ? Quelle est la place des conventions ? Quel est le socle commun technique ? L’espace, le mouvement, l’intention, le rythme, l’esthétique, les émotions, la relation à l’autre, au public … autant de notions techniques à maîtriser pour un seul homme !
Le chemin est long, sinueux, mais la formation m’a indiqué la direction à suivre alors que je faisais fausse-route. Et j’ai rempli mon sac à dos de quelques outils supplémentaires pour gravir la montagne sans tomber de trop haut.

Bertrand MANZANO, Assistant social

Bordeaux, octobre 2016
Il y a des habitudes qui commencent à se prendre avec Gérard Gallego. Pour la seconde fois, j’ai la chance de faire partie du premier groupe de stagiaires. Chance car on sent dans ces espaces qu’il y a un vrai lieu de création, où les choses ne sont pas figées et évoluent au fil des jours et des propositions.
Je ne savais pas à quoi m’attendre avant de venir à cette formation. Comment faire travailler un groupe en quelques heures sur un projet ?
Nous avons pu chacun explorer les univers des uns des autres, tous dans des champs très distincts. D’une part, nous avons pu assister au montage de scène et à la création d’une direction artistique, en l’espace d’une poignée d’heures. D’autre part, nous repartons avec une valise plus riche de matériel en lien direct avec notre projet actuel ou en réserve pour la suite. Riche des expériences des autres, apports théoriques ainsi que des exercices proposés.
Le duo Philippe/Gérard fonctionne très bien. Philippe Vallepin intervient tant dans la direction d’acteur/metteur en scène que dans l’éclairage théorique d’un point précis. La question a été posée d’établir un cadre plus formel au niveau des apports théoriques. J’ai apprécié que ceux-ci viennent à la rencontre de ce qui se passait sur le plateau. Ils venaient en éclairage ou complément, en lien direct avec une action. Cela correspond à mon fonctionnement. Peut-être faut-il réfléchir à un entre deux, entre les apports nécessaires et ceux issus d’une question posée sur le plateau ?
Gérard a une vision plus globale de notre manière d’aborder l’atelier. Il commence également à nous connaître et peut ainsi poursuivre le travail d’accompagnement à l’accompagnement. Quatre années séparaient les stages de niveau 1 et 2 ce qui m’a permis de faire le point sur ce qui fonctionnait et ce qui restait à travailler.
Pour conclure, il me semble important de ne pas formaliser cette formation et de rester adapté aux stagiaires qui la constitue. Nous repartons avec l’idée très claire d’avoir franchi un nouveau cap dans l’animation d’atelier. Aujourd’hui nous prenons conscience qu’au delà de l’animation, il y a la création d’un objet artistique. Les ateliers que j’anime sont avant tout constitués d’objectifs appartenant au champ du social. Le fait de monter un spectacle n’est pas une commande obligatoire. Elle naît en général d’une demande du groupe. Nous insistons à ce moment là sur le fait que si nous préparons un spectacle, nous sommes exigeants dans sa réalisation de manière à présenter un réel travail d’atelier et non une « kermesse de fin d’année ». Le travail réalisé au cours de cette formation vient conforter cette idée.
Un grand merci à Gérard et Philippe pour leurs apports ainsi qu’aux membres du groupe qui ont permis la richesse de cette semaine
HAUT